Le Parc régional Montagne du Diable abrite une remarquable forêt où se succèdent trois étages de végétation.

L’érablière à bouleaux jaunes dans la vallée

Le bouleau jaune est l’arbre emblématique duQuébec. D’une hauteur moyenne de28 mètres et d’un diamètre moyen de70 centimètres. À l’âge adulte, ilse distingue parledoré de son écorce satinée qui s’effiloche en fines lanières minces et frisées. À la Montagne du Diable, les bouleaux jaunes veillent depuis plus de150 ans!

Un mélange de bouleaux blancs et de résineux à l’approche du 500 mètres

Le bouleau blanc est un composant majeur de la forêt mixte, il a besoin de beaucoup de lumière pour prospérer. Son écorce blanche, le « mâchecoui », était très utilisée par les Amérindiens pour la fabrication de leurs canots, ustensiles de cuisine ou pour recouvrir leurs abris.

La forêt boréale au sommet

Le terme « forêt boréale » tire son nom de « Boréas », le dieu grec des vents du nord. Les quatre sommets de la Montagne du Diable côtoient parfois Boréas et c’est là-haut que se bercent doucement les témoins de cette forêt ancienne. Pour en connaitre davantage, venez visiter notre circuit de panneaux d’interprétation!