« J’aime les oiseaux-ho-ho-ho!! » (de Yann Perreau)

Ouvrez vos yeux et vos oreilles !! Les sons de nos forêts sont rythmés par les chants diversifiés de notre faune ailée. Attardez-vous à leurs manifestations, vous comprendrez que vous n’êtes pas seul en forêt!
Le Parc régional Montagne du Diable permet l’accès à plusieurs écosystèmes du paysage de la forêt tempérée québécoise. Ce site en nature offre une belle diversité d’oiseaux à observer. À qui veut ouvrir ses yeux et ses oreilles, on y retrouve plus d’une centaine d’espèces d’oiseaux. Des forêts de feuillus matures aux portions plus résineuses, en passant par les lacs et les marais, sans oublier les sommets de la montagne du Diable recouverts de forêts plus boréales et nordiques propres à ces altitudes, la faune ailée plus active en période printanière et estivale habite le parc toute l’année. Alors que la majorité des espèces sont de passage pour la saison de reproduction, il y en a d’autres bravant la froidure de l’hiver qui y résident les quatre saisons durant.

Les vedettes du parc
  • Chouette rayée
  • Plongeon huard
  • Grand pic
  • Piranga écarlate
  • Cardinale à poitrine rose
  • Grand héron
  • Sitelle à poitrine blanche
  • Paruline couronnée
  • Paruline à gorge noire
  • Paruline bleue
  • Pic maculé
  • Mésangeai du Canada
  • Grive de Bicknell
  • Grive fauve
  • Coulicou à bec noire
  • Colibri à gorge rubis
  • Grimpereau brun
Les périodes clefs
  • Écoute nocturne de Hiboux (mars et avril)
  • Arrivée des espèces migrantes (mi-mai à mi-juin)
  • Haute saison de reproduction et de manifestation vocale des oiseaux (mi-mai à mi-juin)
  • Fin de la période de nidification (mi-juillet, fin juillet)
  • Migration automnale (mi-août à fin septembre)
Site d’observation suggérés
  • Écosystèmes forestiers exceptionnels (EFE)
  • Le tour du Lac de la Montagne
  • Le Sentier des sommets (tronçon du sommet)
  • Sentier du Lac des îles

Alexandre Fouillet