Vélo de montagne

Vous voulez vivre une aventure plein air et sportive hors de l’ordinaire? Le Parc de la Montagne du Diable offre présentement une portion de sentier d’environ 10 kilomètres pour le vélo de montagne pour le début de saison 2017 (mai-juin). Nous travaillons présentement pour vos offrir un circuit de 20 à 25 km de style «single-track». Nous vous tiendrons au courant de l’avancement du projet!

Nous travaillons sur le nouveau plan d’aménagement de nos sentiers de vélo de montagne. De plus en plus populaire, ce sport de plein air vous invite à des sensations fortes, c’est pourquoi nous déployons beaucoup d’efforts pour vous offrir des parcours avec un effet 100% adrénaline (droits d’accès obligatoires)!  N’hésitez pas à nous contacter, pour de plus amples informations et suivez-nous sur Facebook et Instagram pour l’état d’avancement du projet.

  •  Chiens non admis

Tarifs

Journalier

 

 Adulte  6,09 $
 18 ans et –  Gratuit

Taxes en sus.

Carte annuelle Sans Limite
Individu  110 $
Famille (2 adultes à la même adresse)  180  $
Étudiant 19 ans et +  55 $
18 ans et –  Inclus Famille

Taxes en sus.
Accès aux sentiers pédestres, raquettes, circuits de ski et nautique.

Carte annuelle vélo de montagne
 Individu  30 $
 Famille (2 adultes à la même adresse)  50 $
 Étudiant 19 ans et +  20 $
 18 ans et –  Inclus Famille

Taxes en sus.

Location d'équipements

En route pour l'aventure
Équipements recommandés
  • Casque obligatoire
  • Collations
  • Eau potable
  • Vêtements adéquats
  • Vêtements de rechange
  •  Petite trousse de premiers soin
  • Trousse de réparation en cas de crevaison
  • Lampe frontale
Réglementation

Activités
Les sentiers ont été spécialement tracés et aménagés pour permettre de profiter des plus beaux attraits de l’aire protégée de  la Montagne du Diable. Il est donc interdit d’en sortir. En cas d’éventuel problème, les recherches en seront aussi facilitées.
Il est interdit d’emprunter les sentiers de ski nordique si un client est en raquettes et inversement.

Le gilet de sauvetage pour les activités nautiques devra être porté en tout temps, de même que le casque de sécurité pour le vélo de montagne et le fatbike.

Responsabilités
Le Parc régional  Montagne du Diable répond du bon déroulement du séjour ou de l’activité, sans toutefois pouvoir être tenu pour responsable des cas fortuits (mauvaises conditions météo, problèmes logistiques imprévus…), des cas de force majeure (grève, catastrophe naturelle…) ou du fait de tiers.
Le Parc régional Montagne du Diable  ne saurait voir sa responsabilité engagée pour toutes les activités réservées directement sur place et non payées au Parc régional Montagne du Diable.
Chaque participant reconnaît que la pratique des activités proposées par le Parc régional Montagne du Diable peut présenter certains risques qu’il s’engage à assumer personnellement, ayant, par son inscription et/ou payé son droit d’accès, jugé de son aptitude à pratiquer ce sport. De ce fait, il s’engage à renoncer à tout recours contre le Parc régional Montagne du Diable, ses dirigeants, employés, agents ou représentants en cas d’incident, d’accident, de décès quelle qu’en soit la cause.  Ceci vaut également lors de transport de personnes en motoneige. Si une évacuation d’urgence devait survenir en cas de blessures, fatigue ou égarement, des frais imputables à cette évacuation seront exigibles (voir tarification).

Réclamations
Malgré le soin apporté à la conception de nos activités, il peut arriver que des observations sur leur bon déroulement nous soient préconisés. Nous vous invitons à les formuler par écrit, au plus tard dix jours après votre retour, par lettre recommandée avec accusé de réception. En cas de litige, seuls les tribunaux de la province de Québec sont compétents.

Photos
Lorsqu’un client accepte de transférer ses photos sur la banque d’images (galerie photos) du Parc régional Montagne du Diable à la fin de son séjour, il accepte que le Parc régional Montagne du Diable les utilise à des fins commerciales sans rémunération de la part du Parc régional  Montagne du Diable.

Règles et environnement

Il est interdit de faire du feu ou de fumer en forêt ainsi qu’à l’extérieur et aux abords des refuges sauf aux emplacements prédéterminés à cet effet.
Il est défendu de prélever ou de déranger tout élément naturel ainsi que caresser tout animal sauvage.

Carte des sentiers

Nous travaillons sur la carte des sentiers de vélo de montagne qui sera disponible sous peu.

Pratique responsable

Pratique responsable du vélo de montagne
Ce guide est destiné à l’usage de tout cycliste de vélo de montagne. Nous sommes conscients que dans la réalité, la mise en application de certaines règles n’est pas forcément évidente. Par contre, c’est à force de volonté et de sensibilisation que les conditions et les perceptions de la pratique du vélo de montagne s’améliorent. Les points énoncés ci-dessous se veulent des balises pour arriver à ce que la pratique du vélo de montagne se déroule de façon responsable par tous les usagers. Chaque usager sera sensibilisé aux impacts qu’il peut causer sur un sentier.

1. Préparez votre sortie
Vous devez bien connaître votre équipement, ne surestimez pas vos aptitudes. Vérifiez les prévisions météorologiques de la région où vous comptez faire votre randonnée et préparez-vous en conséquence. Une randonnée bien planifiée se déroulera sans mauvaise surprise pour vous et vos compagnons. Ayez avec vous un nécessaire de réparation en cas de bris pour vous permettre de revenir au point de départ.

2. Ne roulez pas dans les sentiers fermés
Que ce soit pour protéger l’environnement ou pour éviter des blessures aux cyclistes, un sentier est fermé pour de bonnes raisons. Rouler dans des sentiers fermés peut être interdit, dangereux ou causer des incidents qui donnent une mauvaise réputation aux adeptes du vélo de montagne.

3. Ne roulez pas dans la boue
Assurez-vous que le sentier est praticable et propice à la pratique du vélo de montagne. Rouler dans un sentier boueux ou après le dégel cause une érosion accrue de celui-ci ce qui, au fil du temps, causera l’élargissement inutile du sentier et des dommages que les équipes d’entretien, payées ou bénévoles, auront du mal à effacer.

4. Respectez la faune et l’environnement
Soyez attentif au sentier et aux abords du sentier : roulez de manière à ne pas détériorer l’intégrité du sentier. Pour cela, évitez les dérapages et les blocages de roue inutiles (Ride, don’t slide). Ne jetez pas de détritus dans les sentiers et n’effrayez pas les animaux. Si vous réparez votre vélo suite à un impair, ramenez les pièces désuètes à la poubelle la plus proche.

5. Roulez toujours dans les sentiers
Ne roulez pas intentionnellement hors des sentiers. Ne prenez pas un raccourci non balisé, vous causeriez des dommages à l’écosystème.

6. Roulez doucement dans les sentiers achalandés
Comme sur une route congestionnée, roulez lentement lorsque les sentiers sont achalandés afin de ne pas mettre en danger la sécurité des autres utilisateurs du sentier ainsi que la vôtre. Dans les sentiers de calibre débutant, respectez la courbe d’apprentissage des cyclistes que vous croisez, s’ils apprécient leur expérience et reviennent, cela consolidera le besoin pour des sentiers dans la municipalité.

7. Roulez avec prudence
Ralentissez lorsque vous arrivez à la hauteur d’autres utilisateurs du sentier et annoncez-leur poliment votre approche. Soyez prêts à toute éventualité et à vous arrêter s’il le faut.

8. Laissez de la place aux autres utilisateurs des sentiers
Les adeptes du vélo de montagne, les randonneurs et les cavaliers sont souvent appelés à utiliser les mêmes sentiers. N’oubliez pas que les cyclistes doivent céder le passage aux randonneurs et aux cavaliers, en respectant le principe de vulnérabilité. À leur rencontre, diminuez votre vitesse en conséquence. Eux aussi sont des défenseurs de l’endroit que vous fréquentez et recherchent une expérience positive.

9. Ne faites pas de travaux dans les sentiers
Assurez-vous d’avoir la permission des propriétaires ou des responsables de terrain avant toute action. L’aménagement non autorisé des sentiers peut entraîner des dommages à l’environnement, des blessures aux autres usagers ou même la fermeture d’un sentier. Si vous ressentez le besoin pour une nouvelle section de sentiers ou un obstacle, faites-en le commentaire au groupe responsable du développement ou de l’entretien, il y a probablement une raison derrière l’absence de sentier dans le secteur visé. Autrement, ils accueilleront avec plaisir votre proposition pour améliorer leurs sentiers!

10. impliquez-vous!
Si l’accès aux sentiers vous préoccupe et que vous souhaitez apporter votre aide à la communauté du vélo de montagne, n’hésitez pas à contacter le Parc régional Montagne du Diable.

Source : Vélo Québec

Prolongez votre séjour

Vous avez pris un bon bol d’air naturel? Pourquoi ne pas en profiter pour vous reposer dans un de nos refuges authentiques? Dépaysement, déconnexion et relaxation assurés!

Hébergements

Votre aventure commence ici

Des petits programmes aventures et découvertes tout en douceur.
C’est comme ça que ça se passe au Parc.
Et on s’occupe de tout!

Forfaits

Un monde à découvrir

Circuit d'interprétation