co Montagne du Diable : sait-elle que les Amis l’aiment depuis des années? | Parc Montagne du Diable

Réservation en ligne

L’organisme « Les Amis de la Montagne du Diable » (organisme sans but lucratif, fondé en 2001) a été extrêmement actif avant la création du Parc régional. Il l’est tout autant depuis cette date puisque c’est lui qui est derrière l’organisation de nombreux événements du Parc. Le festival ski et raquettes, le festival Santé de la Montagne, les randonnées « pleine lune », etc.
Depuis toujours, les Amis de la Montagne du Diable sont en amour avec un des plus grands terrains de jeu de la région!
Outre l’organisme, nous savons que vous aussi, vous qui nous lisez et qui nous suivez sur Facebook ou sur ce blogue, vous êtes aussi un Ami de la Montagne et nous vous en remercions.
Pour moi, être « Ami de la Montagne », c’est :
Rencontrer des gens qui proviennent de plusieurs régions du Québec et d’ailleurs. Les voir s’émerveiller devant les splendeurs de la montagne et de ses installations. Et recevoir leurs compliments.
Traverser ce vaste territoire à pied, en raquettes, en skis ou en vélo tout en l’admirant et en s’émerveillant continuellement devant le paysage qu’elle nous procure. On ne s’en lasse jamais. C’est comme être ami avec quelqu’un qu’on fréquente régulièrement et qui nous procure, à chaque occasion, un sentiment de bien-être et de complaisance.
S’y évader, s’y recueillir et passer de bons moments avec des personnes que nous aimons et apprécions.
Partager notre passion pour les activités de plein air.
Y observer régulièrement des oiseaux, des animaux ou leurs traces en les laissant jouir de leur habitat naturel.
Y découvrir continuellement quelque chose de nouveau, de petits détails que nous n’avions pas observés auparavant.
Se rappeler du temps où l’on se rendait à la Paroi de l’Aube sans rencontrer aucun randonneur et avoir la chance, aujourd’hui, de partager notre richesse avec de nombreux amateurs de plein air. Notre mission est de faire découvrir ce joyeux au plus grand nombre de personnes tout en préservant cette nature si enivrante.
Être reconnaissant de tout le travail réalisé par les premiers pionniers et les actuels développeurs du projet. Des employés aux nombreux bénévoles, c’est une équipe soudée et impliquée qui œuvre chaque jour dans ce grand projet structurant pour les Hautes-Laurentides.
Apprécier chaque refuge et chalet qui ont chacun leur particularité et avoir hâte de voir l’accueil Léopold-Papineau érigé au courant de l’année 2015. À partir de ce moment, c’est toute la dynamique d’accueil qui sera changée. Cela permettra à encore plus de gens de profiter de toutes les installations du Parc.

Pour moi, c’est donc tout ça être « Amis de la Montagne ». Je suis bénévole et je participe activement à plusieurs activités, à certaines corvées et j’aime m’impliquer dans ce développement que j’adore!
Je fais partie du conseil d’administration des Amis et j’aime nos réunions avec Réjean Thibodeau (Président), Benoît Éthier, Christian Parent, Dominique Leblanc, Claude Bélisle, Nathalie Descamps et Marie-Êve Brault. On se réunit soit au resto « le Diable vert » de Ferme-Neuve, soit on prend un lunch dans un des refuges du Village des Bâtisseurs. Chaque fois, ce sont des moments précieux de partage avec des buts communs : protéger et développer la Montagne du Diable.
Sait-elle à quel point nous l’aimons ?

Marc Courcelles, bénévoles aux Amis de la Montagne du Diable