COVID-19 : l’expérience plein air en toute sécurité. Détails

Le volume d’appels est actuellement important et peut occasionner des délais d’attente. Nous vous invitons à consulter la foire aux questions pour toutes les informations.

Le Parc Montagne du Diable, ce sont des activités mais ce sont aussi des refuges ! En bois rond dans la montagne, des abris parsemés çà et là et des refuges au pied de la Montagne, au Village des Bâtisseurs. Chaque refuge est différent mais leur dénominateur commun est l’authenticité et le côté cabane chaleureuse, idéale pour partager des moments entre amis ou en famille. Wow minute ! Quand on dit « cabane », on parle de « très belle cabane »! Il y a même deux refuges qui sont perchés, car « C’est du haut de l’arbre qu’on voit mieux l’arbre » – dicton d’Anonyme (vaut mieux qu’il le reste…).

En montagne ou au pied de la montagne?
Comme vous voulez ! En montagne, il y a 3 refuges de bois rond et 3 abris de jour (disponibles pour la nuit si vous le mentionnez lors de votre réservation).
Au pied de la montagne, là, ça a beaucoup bougé depuis un an ! Il y a 8 refuges dont deux sont sur pilotis. Tous ces refuges vous permettent donc de planifier un court, moyen ou long séjour. Certains dorment la première nuit au Village des Bâtisseurs et partent pour une randonnée itinérante et dorment chaque nuit dans un refuge différent en montagne. D’autres optent pour une installation dans les refuges du Village des bâtisseurs, et font des boucles chaque jour. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les niveaux !

Au pied de la montagne
Trois sites ont été érigés. Le premier site avec trois chalets (le Double-défi, le Bouchard et le Laurin-Lafontaine) regroupés autour d’un feu. Le second site propose des chalets construits en décembre 2013 (le Saint-Pierre, le Piché et le Leblanc) qui offrent 3 chambres fermées pour vos réunions de famille ou d’amis.
Enfin, les deux derniers chalets (l’Appalache et le Lauzon-Vanier) sont sur pilotis. Construits en septembre 2014, on y vit une expérience inédite !

En montagne
D’une rare beauté, ces refuges sont tous en bois rond. Après une journée de randonnée, ce sont des endroits où il fait bon se retrouver, se reposer et partager. Que ce soient le refuge « Versant Nord » ou le « Versant Sud » ou encore le « Versant Ouest », le dépaysement est total ! D’un seul coup, on se retrouve comme au temps d’autrefois, lorsque l’eau et l’électricité étaient absentes des foyers. Le rythme de vie était plus lent, plus doux et c’est dans cette douceur de vivre que vous passez du temps en montagne. À tester au moins une fois dans sa vie !

Tous aux abris !
Tout mignons, en bois rond eux aussi, ils vous ouvrent leurs portes pour faire une petite pause. Vous pourrez même y faire un feu pour vous réchauffer ! Le plus spectaculaire d’entre eux reste probablement l’Abri du Vent. De forme hexagonale, les vents de toutes les directions glissent sur ses façades. De la terrasse, vous contemplez le lac Windigo en contrebas. Ce sont des abris de jours (l’abri de la Paroi de l’Aube, l’abri des Ruisseaux ou l’abri du Vent) mais vous pouvez y dormir à condition de le mentionner lors de votre réservation.

Exclusifs ou partagés ?
Les refuges en montagne se partagent mais vous pourriez en demander l’exclusivité. De même que pour les refuges au pied de la montagne à l’exception des chalets sur pilotis qui sont exclusifs. Cependant, on remarque que de plus en plus, la clientèle du Parc tend à réserver les chalets de manière exclusive. Outre un prix attractif, ils aiment s’y retrouver en famille ou entre amis.

Un circuit programmé
Toutes les cartes (mises à jour en 2014) sont disponibles ici. Grâce à elles, vous pouvez tranquillement programmer votre circuit à la maison. C’est ce dernier qui va décider du refuge dans lequel vous allez dormir. Si vous aviez la moindre question, n’hésitez pas à appeler notre bureau, on aime ça vous aider dans la programmation de vos escapades à la montagne.

Alors ? Programmez-vous une escapade au Parc dans les prochains mois ? Quel refuge avez-vous choisi ?