Le Parc régional de la Montagne du Diable, c’est un monde sauvage qui s’ouvre à vous.  Un monde qui s’éveille lorsque le soleil se lève. Un monde qui vit paisiblement dans la forêt, parfois à l’abri des regards, parfois se dévoilant au détour d’un sentier.

Sauvage  et farouche,  la  principale préoccupation  de  la faune est  la préservation  de son  équilibre.  Le  reste  n’est,  pour elle,  que futilité.   Entrer  sur  ce  territoire  préservé signifie découvrir un univers qui regorge d’espèces magnifiques. Lièvres,  tamias  rayés,  gélinottes  huppées,  loutres,  orignaux,  cerfs  de  Virginie  évoluent au milieu de la forêt boréale, leur terrain de jeu par excellence. En  règle  générale,  si  vous  voulez  mettre  toutes  les  chances  de  votre  côté  pour apercevoir ces habitants de la forêt, les meilleurs moments pour les observer sont le matin, au lever du soleil ou le soir, au coucher du soleil.

N’oubliez  jamais  la  règle,  observez  de  loin,  ne  jamais  les approcher  pour  ne  pas rompre leur équilibre naturel. Il en va de leur survie!  Pour en savoir davantage, venez découvrir notre circuit de panneaux d’interprétation.